13 novembre 2012

Monseigneur

 

shipwreck_vespers2

 

    Sous l’Ancien Régime, les évêques de Digne étaient seigneurs de la ville, suzerains des comtes de Provence.

  Le roman de l'anneau de Saint-Jérôme se déroule en 1599.  Claude 1er Coquelet était alors évêque de Digne depuis 1587  mais  il fut indiqué comme "semper absens" à partir de 1597. Antoine IV de Bologne lui succéda de 1602 à 1615. Son gisant est exposé dans une chapelle de la cathédrale.

 

Petit extrait de l'anneau de Saint-Jérôme

  Curieuse et admirative, la Clermonde vit alors pour la première fois Monseigneur qui sortait sur le parvis entouré par deux prêtres et plusieurs enfants de chœur.  

  Enveloppé dans ses atours, un chaperon d’hermine sur les épaules, le visage surmonté d’une mitre précieuse aux filets d’or, une grande crosse finement ciselée à la main gauche, le geste lent, Monseigneur saisit de l’autre main le goupillon dans le petit seau que lui tendait le premier enfant de chœur. Il adressa alors plusieurs gestes de bénédiction sur la foule agenouillée, occupée à se signer.

  Après avoir reposé le goupillon, il prit la parole pour rompre le silence monacal de son peuple de croyants.

-         Christus natus est. Venite, adoremus.

-     Gloria in excelsis Deo ! répondirent les prêtres qui accompagnaient les pèlerins.

-     Et in terra pax hominibus bonae voluntatis ! reprit Monseigneur avant de se retourner pour pénétrer dans la nef principale de la cathédrale.

      Portée par quatre enfants de chœur, une longue traîne de soie moirée violette prolongeait la cappa magna de Monseigneur.

 

 

Posté par B2IA à 21:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :